AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plus d'amour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
EthaLyS
Posteur Confirmé
Posteur Confirmé


Masculin Nombre de messages : 463
Age : 23
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Plus d'amour.   Dim 23 Déc - 20:39

Je vais faire une fiche de présentation, comme pour les nouveaux mais là, j'ai jugé que c'était nécessaire pour mieux comprendre le cadre de la scène.

Titre: Plus d'amour.
Origine du titre: Petit jeu de mot sur "plus" qui veut dire "+" ou "plus du tout".
Genre (shojo/shonen/seinen): Seinen/shojo
Style: Drame, histoire de vie, amour.
Inspiration: L'idée m'est venue à 4h du matin en écoutant du jazz puis de la techno. Sa ressemble un peu à Nana mais en beaucoup plus dramatique.
Nombre de volumes: Je pense faire mon premier "manga" (si on peut appeler ça comme ça à mon niveau...) court en 2 ou 3 volumes (pour commencer)
Cadre spatio-temporel: Mon récit se passe à Paris, donc en France sur la planète Terre. Elle se passe en période actuelle, c'est-à-dire 2000.

Bon, je commence: (le récit est à la première personne, c'est l'héroïne qui parle) Bon courage! Very Happy

Je suis Emilie Vidal et j'habite en région parisienne.
J'ai 26 ans et je vis dans l'ombre.
Mon corps est rempli de scènes dramatiques qui illustrent mon enfance.
Ayant jamais connu mon père qui me quitta trop tôt, dont je ne sais toujours pas la cause, ma mère décéda après, lors d'un accident de voiture.
J'avais tout juste 18ans.
Fille unique, j'ai pu me réfugier auprès de mes amies et de mes aventures de cœur.
Désemparée de ces aventures sans fin, toujours trahie par ces hommes, j'ai sombré dans la délinquance.
Arrêtée de nombreuses fois à cause d'incalculables délits et de vols, je fus enfermée pour 3 ans de prison. Je me suis remise en question et me sentis mal. Je doutais de moi, je m'en voulais. Je pensais que tout était fini pour moi, que je ne serais jamais quelqu'un de bien.
Aidée par des psychologues, je pus m'exprimer et retrouver l'étoile qui scintillait en moi. Je pris enfin goût à la vie. J'étais heureuse!
Mais après avoir quitté la prison, l'énorme vide de la vie active était devant moi. Ayant plus de famille ni quelqu'un pour m'héberger, je décidais de trouver un travail. Le rêve demeurait au fond de moi. Je voulais depuis toujours devenir puéricultrice mais mes actes passés ne me le permettaient plus.
Désespérée, je ne vis plus aucun chemin à prendre. Quand alors, je rencontrai quelqu'un. Ce fut un homme fabuleux, beau, riche et ayant mené une vie réussie, je tombais alors sous son charme. Il s’appelait Nicolas et habitait dans un luxueux appartement.
Mais sous se sourire se cachait quelqu'un de terriblement jaloux et vicieux. Aveuglée par l'amour, je me sentis bien tout de même.
Mais au fil du temps, son caractère prit des aises. Je ne voyais rien. Toujours dans le réconfort d'avoir quelqu'un qui m'aime.
Jusqu'au jour au les choses se corsèrent. Il me demanda de ne pas avoir de contacts extérieurs et se montrer fidèle envers lui. Naturellement, j'acceptais.
Puis un autre jour, il me demanda de l'aider pour le ménage et la cuisine. J'accomplissais avec plaisir. Tout ce qui pouvait lui rendre service m'était accordé avec joie.
Je ne me rendis pas compte que je n'avais plus de liberté, que j'étais sous l'emprise de celui que j'aime.
Il me logeait, me nourrissait, m'aimait et tout cela en échange de:
1- Je dois lui faire le ménage, la cuisine, exécuter ses ordres.
2- Je dois toujours être là pour lui.
3- Je ne dois pas avoir de contacts extérieurs.
4- Je ne dois pas me montrer désobéissante.
5- Je ne dois rien lui cacher.
6- Je ne dois pas fréquenter des lieux de jeu ou de fête en son absence.

Jusque là, tout allait bien selon moi. Tout le monde était heureux.
Je ne réagis qu'à ce moment, lors de l'absence de Nicolas qui était au travail, je quittai la maison dans le but de poster une lettre puis faire les courses. En rentrant, du courrier était dans la boîte aux lettres. Comme d'habitude je pris le courrier.
Et je vis une étrange lettre mauve. Par curiosité, je lus le dos de la lettre.
Elle m'était dédiée.
Je ressentis sur le coup, un frisson courir dans mon dos.
Qui aurait voulu me contacter?
Le nom de l'expéditeur n'y figurait pas.
Je ne l'ouvris pas car je n'avais pas le droit d'avoir des contacts extérieurs.
Je ne pouvais pas l'ouvrir en cachette car je ne doit rien lui cacher.
Une fois rentrée, je posais le courrier sur son bureau quand alors je fis la réflexion que de toutes façons, il détruira la lettre ou me mentira sur le contenu.
Après de longues heures, je décidai d’ouvrir la lettre.

" Ma petite Emilie,

Je suis ton papa.
Je m'excuse de ma longue absence.
Je m’excuse de ces 19 anniversaires que j’ai oublié de te souhaiter.
J’espère que tu ne m’en veux pas trop.
J'espère aussi que tu va bien et que t'amuses bien après de durs moments avec ton ami.
Je viens d'apprendre que ta mère t'avait caché que je l'ai quitté pour une autre femme.
C'est pour te dire que tu a encore de la famille, que tu n'es pas toute seule.

Tu peux m'appeler au machin machin.

Je t’aime, à bientôt.

Ton papa."

Je me suis dis que c'est un enfoiré, que je vais très bien et que je n'ai pas besoin de lui.
Je brûlai la lettre.
Les jours passèrent tranquillement lorsque que j'eus un appel de mon père. Je refusais de le rencontrer.

Des semaines s’écoulèrent, et quelqu’un sonna à l’interphone. C’était mon père, il m’avait averti qu’il viendrait mais je croyais que mon refus était inclus avec cette rencontre
Malheureusement Nicolas était présent.
Il décrocha. Je fus stressée. J'avais peur. Je fis semblant d’être occupée à la salle de bain.
-S'il vous plaît, est-ce que Emilie est là ?
-Excusez-moi, elle est absente. Pourquoi donc?
-J’ai contacté ma fille à cette adresse: … boulevard Sanchez et aussi par téléphone. Je vous prie de la prévenir que son père est passé.
-Très bien je l’avertirai à son retour. Au revoir.
-Merci, au revoir.
Rouge de fureur, courra dans la salle de bain, arracha la poignée et m’attrapa par les cheveux. Je pris enfin conscience de l’horreur que je vécusse.
Il hurla :
-Comment as-tu pu me cacher l’existence de ton père ? Comment as-tu pu avoir des contacts avec lui dans mon dos ? Comment ?
Je restai sans bruit.
Je n’avais jamais vécu les conséquences du non-respect du règlement.
Je me sentais mal, mais d’un mal étrange que je n’avais jamais connu auparavant.
Pétrifiée de terreur, je ne sentais plus la douleur des coups de ceinture.
Je vivais depuis ce jour dans la peur, l’intimidation, dans le piège.
Je ne savais pas qu’est-ce qui me retenais de porter plainte contre ce malade. Et pourtant j’étais certaine de ne plus l’aimer du tout.

Après ce jour, je ne respectais plus le règlement et je subissais les coups. Je me saoulais à l’alcool dans des bars pour oublier. Je fréquentais les discothèques. J’échappais quelques fois à la punition.


A suivre. Et j'attends toutes critiques de bon cœur.

+++ Very Happy

Edit: J'ai un peu rectifié et j'ai mis des prénoms.
Re édit: Encore un changement de prénom.
Re édit: J'ai changé les temps et la lettre (il est possible que j'aie oublié des choses)
*regarde l'heure* AArrg *part illico au collège*


Dernière édition par le Lun 21 Jan - 17:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kashi
Bizuth potentiel
Bizuth potentiel
avatar

Féminin Nombre de messages : 66
Age : 25
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Lun 24 Déc - 0:31

Woaw, j'aime bien ^^ (très comic les noms de tes mangas ! XD chose, machin truc... XD ¤jock¤)
Le type est vraiment un grand malade et l'histoire semble vraiment jouer au drame, bravo Razz
continu, j'espère pouvoir connaître la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hachikô
Newbie
Newbie
avatar

Féminin Nombre de messages : 25
Age : 34
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Lun 24 Déc - 0:45

Waou c'est un peu choquand quand même pour un manga. Mais je pense que c'est une bonne idée de le faire, cette scene est tres réaliste et se produit plus souvent qu'on ne le pense. Ca ouvrira les yeux de ceux et celles qui liront.
Bravo je te souhaite bon courage.
En tout cas en lisant cette intro, j'ai vu les images dans ma tête, avec un graphisme à la CLAMP (sans doute a cause du statut d'"esclave" de Machin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magalidessine.skyblog.com
Lillith
Modérateur du forum
Modérateur du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 995
Age : 30
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Lun 24 Déc - 2:10

Oh doudiou envie de lui casser la gueule à ce con là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EthaLyS
Posteur Confirmé
Posteur Confirmé


Masculin Nombre de messages : 463
Age : 23
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Jeu 3 Jan - 18:36

Voici la suite:

Un soir, dans une célèbre boîte de nuit de Paris, je rencontrai un charmant jeune homme.
Mais ce soir-là j’avais bu de l’alcool. Lorsque je me suis réveillée, je ne me souvenais plus de ma soirée. Je mélangeais rêve et réalité.
J’étais allongée dans un lit, dans un lieu inconnu, presque nue. Je n’étais pas encore bien réveillée. Je sentais une chaleur douce sur ma peau. Je respirais un parfum envoûtant et câlin.
Je voyais encore flou et je réalisai que j’étais dans les bras d’un inconnu.
Cette situation me mit mal à l’aise, l’incompréhension m’effrayait.
Il aperçut que j’étais réveillée, il alluma la lampe de chevet et me fixa d’un air apaisé.
Je fus effrayée, puis je pensai soudainement à Nicolas. Je fus terrorisée de ma position, Je m’étais absentée une nuit.


A plus!

+++

Edit: J'ai tout changé.


Dernière édition par le Dim 6 Jan - 18:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lillith
Modérateur du forum
Modérateur du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 995
Age : 30
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Jeu 3 Jan - 18:48

EthaLyS a écrit:
JJe suis Emilie Vidal et j'habite en région parisienne.
J'ai 26 ans et je vis dans l'ombre.

Je vais me suicider de suite...
*-*+654


Elle est mignonne ta suite... Mais fan de diou on a envie de lui exploser la gueule à l'autre crétin (pas Alexis, l'autre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EthaLyS
Posteur Confirmé
Posteur Confirmé


Masculin Nombre de messages : 463
Age : 23
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Jeu 3 Jan - 19:03

Lillith a écrit:
EthaLyS a écrit:
Je suis Emilie Vidal et j'habite en région parisienne.
J'ai 26 ans et je vis dans l'ombre.

Je vais me suicider de suite...
*-*+654

Pourquoi? scratch

+++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadows_of_Ice
Modérateur du forum
Modérateur du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 1185
Age : 27
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Jeu 3 Jan - 19:14

mdr elle a édité marrer marrer

Moi j'ai eu le temps de lire nananaereeeeee Lillith XD

Tres sympa ton texte Ethalys, je suis pas fan du genre mais j'ai été assez captivé pour tout lire quand meme :D

_________________
* Xilions malifrognés de Californie ou Smaff de Morlonte a Saphilutes Ruticulés ? Telle est la question... *

Le proverbe dit :
"Le Xkaniz Durlussé ira, le Goujhu Telifré vaincra"


* Yarkahgzougniaf in Wazerglobh !!! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lillith
Modérateur du forum
Modérateur du forum
avatar

Féminin Nombre de messages : 995
Age : 30
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Jeu 3 Jan - 19:32

T_T

On va dire que j'ai un nom de famille... Assez courant et commun................................................ Oui c'est ça on va dire ça comme ça...


*-*+654
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EthaLyS
Posteur Confirmé
Posteur Confirmé


Masculin Nombre de messages : 463
Age : 23
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Jeu 3 Jan - 19:39

Lillith a écrit:
T_T

On va dire que j'ai un nom de famille... Assez courant et commun................................................ Oui c'est ça on va dire ça comme ça...


*-*+654

C'est bizarre parce que j'avais un présentiment que tu avais un rapport avec ce nom.......... (l'autre... pour rester secret... :// )

+++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hachikô
Newbie
Newbie
avatar

Féminin Nombre de messages : 25
Age : 34
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Jeu 3 Jan - 19:45

J'avai ma prof de physique en 4eme qui s'appellait mme Vidal. Elle etait gentille. ^^

A part ça le scénar continue bien. Elle crache peut etre le morceau un peu vite non? Tu devrais peut etre les faire se connaitre un peu plus non? (Je dis juste ce que je pense hien faut pas le prendre mal...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magalidessine.skyblog.com
EthaLyS
Posteur Confirmé
Posteur Confirmé


Masculin Nombre de messages : 463
Age : 23
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Jeu 3 Jan - 19:52

J'ai remarqué ça en relisant. C'est que je suis allé un peu vite, je pense qu'elle va raconter sa vie une semaine après leur rencontre car ça fait un peu speed.

Merci de cette remarque. Very Happy

+++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lily_rawen
Squatteur pro
Squatteur pro
avatar

Féminin Nombre de messages : 513
Age : 25
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Sam 5 Jan - 21:16

C'est réaliste. Ca me rapelle un peu " Jamais sans ma fille " ... Enfin j'aime bien ^^

C'est vrai que la rencotre fait un peu rapide, et un peu flou aussi. Puis ça m'étonne qu'elle puisse sortir alors que le... *ahem* méchant monsieur xD *ahem* l'empêche d'avoir un contact avec d'autres personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadows_of_Ice
Modérateur du forum
Modérateur du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 1185
Age : 27
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Dim 6 Jan - 0:57

lily_rawen a écrit:
Puis ça m'étonne qu'elle puisse sortir alors que le... *ahem* méchant monsieur xD *ahem* l'empêche d'avoir un contact avec d'autres personnes.

Ethalys a écrit:
Après ce jour, je ne respectais plus le règlement et je subissais les coups. Je me saoulais à l’alcool dans des bars pour oublier. Je fréquentais les discothèques. J’échappais quelques fois à la punition.

Wink

_________________
* Xilions malifrognés de Californie ou Smaff de Morlonte a Saphilutes Ruticulés ? Telle est la question... *

Le proverbe dit :
"Le Xkaniz Durlussé ira, le Goujhu Telifré vaincra"


* Yarkahgzougniaf in Wazerglobh !!! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fha-ckhros
Newbie
Newbie


Masculin Nombre de messages : 20
Age : 24
Date d'inscription : 02/01/2008

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Dim 6 Jan - 15:01

Ouai moi aussi j'aime bien^^ C'est simpa.
Mais encore une fois, c'est vrai que leurs rencontres va trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ehptir-rpg.forumfreez.com
EthaLyS
Posteur Confirmé
Posteur Confirmé


Masculin Nombre de messages : 463
Age : 23
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Dim 6 Jan - 18:44

Encore la suite Wink.

J’imaginais le sort qu’il allait me faire subir. Je tremblais de peur. Je m’habillai rapidement car je ne pouvais pas rester ici plus longtemps.
-Excusez-moi je dois partir. Dis-je à l’inconnu.
Il se leva et m’attrapa par la manche et me demanda :
-Que se passe-t-il ? Quel est le problème ?
Je renonçai à lui répondre. Je retirai sa main puis partis en courant.
Je ne connaissais pas le coin. Je pris une direction eu hasard, trop embarrassée de mon sort. Au bout de la rue, le coin me semblait familier, je pus rentrer chez moi.
Dans l’ascenseur, je ne voulais plus rentrer mais j’avais faim et soif et je n’avais pas pris le temps d’aller aux toilettes.
La main tremblante, je sonnai à la porte.
Sûrement fou de rage, il marchait d’un pas lourd, ouvrit la porte d’un coup sec et m’attrapa par le vêtement puis me jeta à terre.
-S*****, pourquoi n’étais-tu pas là hier ? M’hurla-t-il.
Je ne pus répondre.
Je reçus des coups de chaîne.
Je souffrais extrêmement. Je pleurais le suppliant d’arrêter.
A la fin de ses coups, je ne pus me relever. Affalée au sol, je ne voyais plus net et je hurlais encore au moindre mouvement.
Il partit au travail, me laissant ici, seule et m’enferma à la maison.
Je restais longtemps à terre n’ayant plus les moyens de me relever. Je me forçai à me lever pour aller aux toilettes. Elles me paraissaient si loin… Je criai de douleur à chaque pas.
Je me dirigeai ensuite vers mon lit pour me reposer. Je m’endormis.

Au réveil, j’avais moins mal. Désormais je respecterai toujours les règles pour ne plus avoir à faire de cette souffrance.

Les mois passèrent et je pleurais tous les soirs en me lamentant de ma vie. J’imaginai un toujours monde meilleur.

Nicolas me frappait quelquefois sans raison pour son plaisir.

Jusqu’au jour, où je fis le choix de mettre fin à cette vie, maintenant sans importance. J’en avais assez de souffrir.
Je fis mon sac, ouvris la fenêtre.
-Si je meurs, je ne perdrai rien. Me suis-je en versant une larme.
J’escaladais la façade. Il y avait trois étages à descendre, assez pour me tuer si je lâchais prise.
Je m’agrippais aux fentes horizontales, qui, normalement, faisaient partie de l’architecture.
Mais ma main glissa, je chutai la tête le première sur un store extérieur, il se perça, la fenêtre juste en dessous était aussi équipée d’un store, il se perça aussi, je pus m’accrocher à la fine armature du store, elle se cassa aussitôt. J’étais tombée sur le côté, le choc me fit tomber dans les pommes.

Lorsque je me suis réveillée, je pus constater que mon bras et ma jambe droite étaient cassés, mais j’avais échappé à la mort.
J’étais allongée dans l’herbe du jardin des voisins du dessous, qui eux, étaient absents.
La douleur était si forte que je regrettai de ne pas avoir été morte.
Je pus me relever difficilement pour m’asseoir sur une chaise de jardin.
Je restai quelques minutes mais j’avais soif, la bouteille que j’avais emportée s’était ouverte lors du choc.
Je décidai de quitter ce jardin pour aller dans le café, non loin d’ici, où j’avais l’habitude d’acheter des cigarettes pour Nicolas. Le barman était très sympathique.
Je traversai la haie puis rejoignis la rue.
Le chemin était désert, je boitai gravement mais je retins mes cris à chaque pas pour ne pas éveiller l’attention des voisins qui pourraient contacter Nicolas.
Le chemin me semblait si loin, il ne me restait plus que dix mètres.
Arrivée à l’entrée, je fus rapidement aidée par le barman et par une de ses clientes.
Il n’y avait pas d’autres clients ce soir-là. Le barman s’appelait Etienne. Il était un peu rondouillard et avait une épaisse moustache qui le rendait sympathique. Le haut de son crâne était chauve et le reste de ses cheveux était poivre et sel.
La cliente se présenta, elle s’appelait Coralie et faisait des études en médecine. Elle m’examina aussitôt.

+++


Dernière édition par le Dim 6 Jan - 20:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadows_of_Ice
Modérateur du forum
Modérateur du forum
avatar

Masculin Nombre de messages : 1185
Age : 27
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Dim 6 Jan - 18:59

EthaLyS a écrit:
espérant qu’il ne soit pas encore rentré.

EthaLyS a écrit:
-S*****, pourquoi n’étais-tu pas là hier ? M’hurla-t-il.

EthaLyS a écrit:
Il partit au travail, me laissant ici, seule et m’enferma à la maison.

Incoherences la nan ? elle espere qu'il ne soit pas encore rentré alors que suivant ton histoire, c'est le matin. De plus c'est obligé qu'il soit rentré puisqu'il ne va travaillé qu'apres :/

Sinon c'est super Smile

_________________
* Xilions malifrognés de Californie ou Smaff de Morlonte a Saphilutes Ruticulés ? Telle est la question... *

Le proverbe dit :
"Le Xkaniz Durlussé ira, le Goujhu Telifré vaincra"


* Yarkahgzougniaf in Wazerglobh !!! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EthaLyS
Posteur Confirmé
Posteur Confirmé


Masculin Nombre de messages : 463
Age : 23
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Dim 6 Jan - 20:47

Oui exact shadow, merci!
Je vais de suite editer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shaolan
Newbie
Newbie
avatar

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 25
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Sam 12 Jan - 18:57

j'aime bien l'histoire , a quand le manga Question
sino j'aime pas la lettre du pere, on dirait qu'il la bacler. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EthaLyS
Posteur Confirmé
Posteur Confirmé


Masculin Nombre de messages : 463
Age : 23
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Sam 12 Jan - 20:48

Euh, le manga?... Peut-être dans 2/3 ans... zfte

En fait, je n'ai pas le niveau...
J'ai déjà tester d'en commencer une; résultat:

-On ne comprend rien et le décor est baclé.

Si le scénario vous semble sans fautes, et interressant, je peux essayer de faire les premières pages pendant les grandes vacances (si j'ai le temps).

Oui, merci pour le lettre, je la rectifierai (pas tout de suite, j'ai la flemme zfte )

+++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazehikatsu
Master
Master
avatar

Masculin Nombre de messages : 310
Age : 23
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Sam 12 Jan - 21:28

J'ai tout lu, alors que je suis pas fan de ce genre de manga, mais "PUTIIIN CA ROXXXE!!"

Bon, apart la lettre qu ifait un peu bâclée c'est vrai, j'adooore *o*

Vivement les grandes vacances =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mikako
Aspirant confirmé
Aspirant confirmé
avatar

Féminin Nombre de messages : 217
Age : 24
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Sam 2 Fév - 18:47

moi j'aime bien l'histoire et j'ai tout lu ! cheers youpi
et je trouve que pour un garcon de 13 ans tu as chercher loin , c'est tres profond

~bravo ~ !
=> G°°D luck
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elendil
Aspirant confirmé
Aspirant confirmé
avatar

Masculin Nombre de messages : 217
Age : 25
Date d'inscription : 30/11/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Dim 3 Fév - 0:35

un store qui se perce ? moi je trouve ça bizard... sinon je trouve ton histoire bien même si d'habitude je préfère le gore et le fantastique... mais dans le genre dramatique c'est très bien écrit ! bravo ! study study study ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.marcsblog.skyblog.com
mikako
Aspirant confirmé
Aspirant confirmé
avatar

Féminin Nombre de messages : 217
Age : 24
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Sam 23 Fév - 1:51

a quand la suite -__- Shocked Question bounce Etonné Choqué je VEUX une suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EthaLyS
Posteur Confirmé
Posteur Confirmé


Masculin Nombre de messages : 463
Age : 23
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Plus d'amour.   Sam 23 Fév - 13:56

Bon d'accord mikako.

Héhéhé, je l'avais en réserve... Quel conn... je suis... Sadique

Bonne lecture! Very Happy

Le barman me demanda de quoi j’aurai besoin de plus.
-Juste un peu d’eau, s’il vous plaît. Répondis-je, car j’avais toujours soif.
Il me servit peu de temps après un grand verre d’eau. Et me demanda :
-Comment as-tu pu te casser le bras et la jambe sans avoir eu l’idée d’aller à l’hôpital ? (Il prit l’habitude de me tutoyer dès ma première visite dans son café)
Je fus gênée car je ne voulais pas dévoiler ma vie avec Nicolas.
-Euh… Eh bien… Je suis tombée dans les escaliers…
Il vit aussitôt que je mentais car j’étais mauvaise menteuse. Il fit semblant de comprendre ma douleur.
Après un court silence, Coralie prit la parole sur un ton sérieux.
-Tu dois aller à l’hôpital. Il est important que tu y aille.
Etienne le barman partit appeler les pompiers.
-Mais… Mais… Bredouillai-je.
Seule avec Coralie, elle prononça doucement :
-Dis-moi s’il te plaît, qui t’a fais ces marques dans le dos ?
Froissée, je détournais son regard. Je ne pus me retenir de pleurer.
Je sus qu’elle concevait parfaitement les événements passés.
Les pompiers arrivèrent. Je fus transférée dans l’hôpital Georges Pompidou.

Allongée dans un lit roulant, on m’emmena dans ma chambre.
Je voyais des patients inquiets, des docteurs pressées, des infirmières débordées, des enfants en pleurs.
Arrivée dans ma chambre, un docteur intervint aussitôt.

Après une courte intervention, il m’avait expliqué qu’on devait encore m’examiner car il était possible que j’eusse eu d’autres problèmes internes.

Après deux jours de contrôle médical, il était nécessaire que je subisse une opération chirurgicale.
Mon opération aura lieu dans deux semaines.

J’étais seule dans ma chambre, l’infirmière était très agréable mais à force, je m’ennuyais.
Je n’avais personne avec qui parler, mis à part les gens de l’hôpital. Je ne recevais aucune visite, aucune lettre, aucun appel. Toutefois, il est vrai, que je ne risquais pas d’avoir de visites pénibles de gens déplaisants.

Ce jour fut un dimanche, il faisait froid et je pouvais contempler par la fenêtre l’envol des feuilles d’un vieux chêne demeurant dans le parc de l’hôpital. J’avais l’habitude, comme tous les dimanches, de ne pas recevoir d’invités. Mais cette fois, à ma grande surprise, Coralie la cliente du bar et son frère furent venus.
Je les saluai tous deux.
Coralie s’assit sur une chaise près du chevet.
Son frère s’approcha vers moi, s’accroupit pour être à ma hauteur et marmonna :
- Comment ça va ? Ma sœur m’a parlé de toi.
Son visage me semblait familier.
Je respirais son parfum dont j’avais le lointain souvenir.
Je me rappelais simultanément de qui il s’agissait ; c’était l’homme avec qui j’ai été accidentellement retrouvée dans son lit.
Je fus très stupéfaite. Les yeux écarquillés, il faisait mine de se demander pourquoi.
J’étais assez réticente à son égard. Tout cela à cause d’une sensation de culpabilité.
Je présumais sans doute qu’il n’était pas correct de partir en courant de chez quelqu’un.
Mais il avait l’air tout de même d’ignorer ce qui s’était passé.
Il cachait quelque chose dans son dos. C’était un ours en peluche.
-Tiens, c’est pour toi. Dit-il en souriant.
Je me forçai de me lever du lit pour les remercier mais Coralie me retint avertissant qu’il fallait éviter au maximum de bouger.
J’étais heureuse d’avoir eu juste une petite marque d’affection ; personne ne m’avait fait cela auparavant.
Mais au fond moi, je savais que ce cadeau ne me plaisait pas, je ne les connaissais qu’à peine.
Pourquoi un tel cadeau ?
Ce fait me donnait l’impression de m’être faite achetée.
Même si leur gentillesse était énorme, je me sentais toujours un peu froissée de leur présence.
En réalité, je ne faisais confiance à personne.

Nous discutâmes longtemps de ma santé.

Une infirmière annonça la fin des visites.
Je fis un bisou à chacun pour leur dire au revoir.
Lorsqu’ils quittèrent ma chambre, je ressentis un grand soulagement.
Mais j’étais de nouveau contrainte de subir cette solitude affligeante.

+++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plus d'amour.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus d'amour.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Dessin de Manga :: Le coin des artistes :: Scénario-
Sauter vers: